7 éléments indispensables pour rédiger une bonne page produit pour mon site e-commerce

Facebook Twitter LinkedIn
Copié

Si vous avez un site marchand, vous êtes probablement au fait de la nécessité de rédiger des pages produits. Mais vous êtes-vous déjà demandé : « comment rédiger une bonne page produit pour mon site e-commerce » ? « Comment l’optimiser de manière à améliorer à la fois ma visibilité en ligne et mon taux de conversion » ? Si oui, nous vous livrons dans cet article nos conseils sur les 7 éléments indispensables d’une fiche produit qui convertit.

SOMMAIRE

Qu’est-ce qu’une page produit ?

Pourquoi faire une page produit ?

Les 7 éléments indispensables d’une fiche produit qui convertit

Optimiser sa page pour le référencement

Qu’est ce qu’une page produit ?

La page (ou fiche) produit est la page web qui s’affiche lorsque vous cliquez sur un article dans votre e-shop. Elle le détaille en affichant ses caractéristiques, et donne toutes les informations nécessaires pour que le consommateur puisse trouver les réponses à ses éventuelles questions.

Il y a donc autant de fiches produits sur un site e-commerce qu’il y a d’articles en vente.

Pourquoi faire une page produit ?

La page produit est essentielle, en cela qu’elle permet à l’acheteur de se faire une idée la plus précise possible de l’article. Dans un magasin physique, le client peut toucher les matières, déplacer l’objet pour l’observer sous différents angles, se faire une idée concrète de sa taille et de son volume. Sur les sites web de commerce, la seule chose qui permet de remplacer cette étape manquante (et pourtant importante) dans le processus d’achat, et donc d’augmenter ses ventes, c’est de créer une fiche produit.

En effet, 98% des consommateurs en ligne déclarent avoir abandonné l’achat car les informations de la fiche produit étaient incomplètes ou erronées 1*. Cela prouve qu’elle répond à deux besoins :

  • Celui du client, qui est de savoir exactement ce qu’il achète, et de pouvoir faire confiance à la description donnée sur le site marchand.
  • Celui de l’e-commerçant, qui est de vendre plus, et mieux.

Enfin, la page produit possède un autre avantage non négligeable : elle participe grandement à l’amélioration du référencement naturel (SEO) de votre e-commerce.

1*Source : OneSpace

Les 7 éléments indispensables d’une fiche produit

Pour répondre aux besoins marketing cités ci-dessus, une fiche produit doit impérativement :

  • Donner des informations précises et correctes ;
  • Mettre en valeur les objets à vendre ;
  • Permettre de rassurer le prospect sur le processus d’achat (mode de paiement, livraison, conditions de retours, etc.) ;
  • Augmenter votre taux de conversion ;
  • Améliorer la visibilité de votre boutique en ligne.

Pour ce faire, assurez-vous que vos pages produits contiennent les sept éléments suivants :

Le visuel

Le visuel est ce qui va permettre au consommateur de pallier au manque de ne pas avoir le produit entre les mains pour s’en faire sa propre idée. De plus, une étude Hubspot de 2017 montre qu’après avoir vu un contenu visuel, nous pouvons nous en souvenir à 65% trois jours plus tard. Autrement dit, le contenu visuel a un impact majeur sur notre cerveau. Il est donc extrêmement important que ce visuel : 

  • Soit de bonne qualité.
  • Permette de voir l’objet sous différents angles.
  • Permette d’appréhender sa taille et son volume.
  • Permette au client de se projeter avec le produit en le mettant en situation. Si vous vendez des luminaires, par exemple, vous pouvez proposer des photos qui les mettent en situation dans différentes pièces décorées, telles qu’une cuisine, une chambre ou encore un salon.  

Le visuel consiste généralement en une série de photos, mais de plus en plus d’e-commerces optent à la place pour la vidéo. Cette tendance s’appuie notamment sur des observations telles que l’étude Forbes de 2017, qui nous apprend que 64% des internautes sont plus enclins à acheter un article sur le web après avoir regardé une vidéo. Ou encore que 4 consommateurs sur 5 considèrent que les vidéos de démonstration leur sont utiles 2*.

2* Source : Hubspot

Le titre

Le titre de votre fiche produit doit bien évidemment permettre de rendre votre article identifiable, tant par le client que par les moteurs de recherche. Il doit pour cela remplir 3 objectifs :

  • Être bien visible du consommateur : notamment grâce à la taille et à la couleur de la police.
  • Décliner l’identité de l’objet : en indiquant son nom, sa marque, et pourquoi pas certaines caractéristiques comme sa couleur.

Participer à l’amélioration du référencement : en y incluant le mot-clé principal de votre produit.

La description

Selon une étude OneSpace, 50% des consommateurs ont déjà retourné un article qu’ils avaient acheté sur Internet car il ne correspondait pas à la description donnée.

Cela en dit long sur le besoin de transparence des acheteurs et sur la nécessité de vous positionner en site marchand de confiance. Cela montre également le soin que vous devez apporter à vos descriptions. Pour être bien construites, elles doivent :

  • Donner toutes les informations pertinentes concernant le produit.
  • Partir de l’information la plus générale pour aller progressivement dans le détail.
  • Avoir une grammaire et une orthographe irréprochables.
  • Être aérée et structurée (paragraphes, parties et/ou sous-parties)

Convaincre le lecteur que cet achat répond à son besoin/envie. En effet, s’il est tout à fait possible de se contenter d’un texte purement descriptif et factuel, un texte qui sait susciter l’émotion est plus efficace lorsqu’il s’agit de faire passer l’acheteur à l’acte. Des descriptions qui suscitent une émotion positive chez le lecteur auront donc beaucoup plus d’impact dans sa décision d’achat.

Le prix

Le prix doit également figurer sur votre fiche produit et être mis en évidence. Dans la notion de prix, nous comprenons :

  • Le tarif normal associé à l’article ;
  • Les éventuelles promotions en cours ;
  • Les facilités de paiement ;
  • Les tarifs de livraison ;
  • Tout autre élément qui permettrait au consommateur d’évaluer le montant total de son achat.

Les informations complémentaires

Nous vous le disions précédemment, une fiche produit doit être la plus complète et exhaustive possible. Elle doit permettre d’anticiper les questions que l’acheteur pourrait se poser, afin de le rassurer et de l’inciter à valider sa commande. À cet effet, il en existe de nombreux types que vous pouvez rajouter à votre page produit, selon votre activité et/ou votre objectif : 

  • Un guide des tailles, pour aider le client à choisir l’article qui lui correspond ;
  • La liste des ingrédients qui entrent dans la composition du produit, pour la transparence ;
  • Les différentes options de l’article (tailles, couleurs et motifs disponibles, etc.), pour la personnalisation ;
  • Un manuel d’utilisation, pour l’accompagnement au-delà de l’achat ;
  • Des avis de consommateurs, pour rassurer et augmenter le facteur confiance. Nous vous invitons d’ailleurs à lire notre article sur l’impact des avis clients sur un e-commerce.
  • Des messages d’« urgentisation », pour inciter vos clients à valider leur commande (par exemple : le nombre d’articles restants en stock, la date limite d’une promotion, etc.)
  • Etc.

L’appel à l’action

Comme pour un bon article de blog , une bonne page produit doit contenir un appel à l’action (ou « CTA », soit « Call To Action »). Il s’agit d’un élément qui va inciter les visiteurs à effectuer une action désirée. Ici, l’action voulue est l’achat de votre article. L’élément d’appel à l’action le plus évident et efficace sera donc un bouton cliquable « ajouter au panier ». Cependant, selon votre activité, vous pouvez proposer plusieurs appels à l’action qui vous sont pertinents, comme :

  • Ajouter au panier
  • Ajouter aux favoris
  • Vérifier la disponibilité en magasin
  • Mettre de côté
  • Valider ma commande
  • Ajouter à ma liste d’envies
  • Etc.

Pour être efficace, votre bouton d’appel à l’action doit : 

  • Être visible : utilisez une plus grosse taille de police, des couleurs qui contrastent avec votre couleur de fond et une couleur de texte qui soit lisible.
  • Avoir un message court et simple.
  • Être situé au-dessus de la ligne de flottaison : autrement dit, que l’internaute n’ait pas besoin de faire défiler la page pour le voir. 

Les articles complémentaires

En bas de votre fiche produit, il est souvent judicieux de mettre en place un système d’images cliquables qui renvoient vers les fiches d’autres produits de votre boutique, complémentaires à celui que l’acheteur est en train de regarder. Cette technique est souvent utilisée par les sites e-commerce du secteur de l’habillement. Sur la fiche produit d’un pantalon, par exemple, d’autres articles vont être proposés : une paire de chaussures, un pull, un sac à main, le tout formant une tenue cohérente. On appelle cela le « cross-selling », ou « ventes croisées ».

Cela permet non seulement de suggérer au prospect des articles qui peuvent l’intéresser (et donc potentiellement d’augmenter le montant du panier), mais également d’améliorer le référencement naturel de sa boutique en ligne, puisqu’il s’agit de liens internes qualitatifs.

Optimiser sa page pour le référencement

La première étape pour travailler le SEO de votre page produit va être de définir votre mot-clé principal. Ensuite, vous allez pouvoir optimiser plusieurs éléments :

  • L’URL : assurez-vous que l’adresse URL de votre fiche produit soit personnalisée. Autrement dit, votre URL doit ressembler à quelque chose comme : www.votree-commerce.com/shop/titre-de-la-fiche-produit. Il n’est pas nécessaire que votre URL reprenne exactement le même titre que votre page, cependant elle doit absolument contenir votre mot-clé principal.
  • Le titre : Bien entendu, votre mot-clé principal doit y figurer. Mais prenez le temps également de réfléchir à ce que l’internaute est susceptible de chercher pour tomber sur votre page. Par exemple, si vous vendez une paire de chaussures de randonnée, vous allez écrire « chaussures de randonnée » (mot-clé principal) dans votre titre. Mais peut-être que l’internaute va effectuer une recherche plus précise, en incluant la marque ou la couleur ou même la référence du produit. Pensez-donc à y inclure ces caractéristiques.
  • Les visuels : pensez à l’optimisation de l’adresse URL de vos images, en les renommant avant de les télécharger sur votre site. Vous pouvez également définir un texte descriptif des images, contenant vos mots-clés. Ce texte s’affiche à leur place si les images mettent du temps à se charger.
  • La description : comme pour un article de blog , elle doit être structurée en différentes parties et/ou sous-parties et contenir des mots-clés pertinents. Si elle doit être complète, attention cependant à ce qu’elle ne soit pas trop longue (300 mots en moyenne).
  • Les avis clients : en plus de nombreux autres avantages, les avis clients (généralement sous forme d’étoiles et de commentaires) permettent d’améliorer votre référencement car il s’agit de contenu généré par les utilisateurs. En effet, la présence de ce type de contenu est considérée par Google comme une preuve d’interaction et donc de qualité et de pertinence de votre page, qui sera ainsi mieux référencée.
  • Le cross-selling : en ajoutant des articles complémentaires sur votre page, vous créez des liens internes. Ce sont des liens qui mènent les visiteurs d’une page de votre site à une autre, les deux ayant une cohérence entre elles. On appelle cela le maillage interne, une technique que l’on retrouve également dans les articles de blog, et qui permet un meilleur référencement.
  • La mise à jour : en mettant régulièrement à jour vos pages produits (promotions, fin de stock/réassort, ajout/suppression d’information pertinente ou obsolète, etc.), vous permettez non seulement à vos clients d’avoir une information correcte à tout moment, mais vous indiquez également aux moteurs de recherche que votre site web est actif. Les sites actifs avec un nouveau contenu régulier voient leur visibilité augmenter. 

N’hésitez donc pas à faire un état des lieux de vos fiches produit et à les modifier si nécessaire. Cela peut prendre du temps, mais votre visibilité en ligne et votre taux de conversion ne s’en porteront que mieux !

 

 

Partagez :

Facebook Twitter LinkedIn
Copié
Contactez-nous









Par quelle(s) solution(s) êtes-vous intéressé ? *

Êtes-vous un client du Crédit Agricole ? *

Vous pouvez préciser votre demande ici

*Champs obligatoires*
Les données personnelles collectées vous concernant sont traitées dans le respect de la loi Informatique et Libertés du 6 Janvier 1978 modifiée et des normes édictées par la CNIL. Voir les CGU pour plus de détails.

En application des dispositions du Code de la consommation, les consommateurs peuvent s'inscrire gratuitement sur le registre d'opposition au démarchage téléphonique sur www.bloctel.gouv.fr. Dans ce cas, nous ne pourrons pas les démarcher par téléphone sauf s'ils nous ont communiqué leur n° de téléphone afin d'être recontactés ou sauf s'ils sont titulaires auprès de nous d'un contrat en vigueur.