A qui profite la croissance du e-commerce ?
A qui profite la croissance du e-commerce ?

À qui profite la croissance du
e-commerce ?

L’an dernier, les ventes sur internet ont encore augmenté de 15 % par rapport en 2015, selon une étude de la FEVAD sortie en juin dernier. De bonnes performances boostées par les ventes de fin d’année. Analyse.

Plus de 204 000 sites marchands sont actifs en France, soit une augmentation de 22 000 sites en un an !

Toutefois, les 5 sites et applications e-commerce les plus visités en France restent Amazon, Cdiscount, Fnac, Voyages SNCF et Vente-privée.


10 à 30 % de chiffres d'affaires en plus pour les PME

Un constat qui ne doit pas cacher la percée des PME dans le commerce en ligne. En effet, 15 % d’entre elles ont une boutique sur le net en 2016, contre 10 % en 2015, selon la 10e édition de l’enquête Oxatis sur le « Profil du e-Commerçant 2017 ». La vente en ligne permet même de gonfler leur chiffre d’affaires de 10 à 30 %, d’après l’étude Deloitte « Économie numérique, le digital, une opportunité pour les PME françaises » parue en janvier. Et ce, dans des secteurs aussi variés que la vente de fleurs ou de produits de la ferme, le tourisme, la beauté ou les articles pour la maison.

Découvrez nos références de sites

Une activité très saisonnière

Les trois premières semaines de décembre sont de loin celles qui génèrent le plus de trafic pour le cybershopping, la période de Noël représentant 20 % des ventes sur internet, suivies par les soldes de janvier.

Cependant, la fréquence des achats continue à augmenter : les cyberacheteurs ont réalisé 28 transactions dans l’année, soit 21 % de plus que l’année précédente. En parallèle, le montant moyen du panier baisse de 7 % pour atteindre 70 €.

Le développement de nouvelles formules de livraison (abonnements de livraison en illimité, gratuité des retours…) et la diversification des produits proposés à la vente incitent en effet les cyberconsommateurs à multiplier les achats.

Les produits les plus achetés

Les articles de mode, les produits culturels, les chaussures et les voyages arrivent en tête des actes d’achat sur internet. Loin devant les produits high-tech (smartphones, ordinateurs portables, jeux vidéo…) ou les produits électroménagers qui se classent pourtant dans le top des produits les plus recherchés sur internet par les consommateurs.

Le boom de l'achat mobile

Les Français sont de plus en plus adeptes des achats sur leurs smartphones et tablettes : les ventes sur l’internet mobile progressent en effet de plus de 30 % par an et ont représenté 26,5 % des transactions digitales en 2016. Une tendance qui s’accélère : l’étude Fevad parue au deuxième trimestre 2017 révèle une progression des ventes mobiles de 50% sur la période des soldes d’hiver !

En savoir plus

E-commerce : le guide pour tout comprendre