restaurant
restaurant

Le guide du paiement pour les restaurateurs

64 % des Français déclarent préférer régler leurs achats en carte de paiement plutôt qu’en espèces(1). Une tendance à la digitalisation à laquelle n’échappe pas le secteur de la restauration. 35 % des restaurateurs qui emploient plus de 10 salariés envisagent ainsi d’investir dans des solutions digitales(2), comme le paiement par QR Code, ou le menu digital(3).

Paiement en restauration : législation et contrainte

Les restaurateurs ont l’obligation d’accepter les paiements en espèces, sauf dans quelques cas, comme par exemple le règlement en devises étrangères(4). Ils peuvent refuser le paiement par carte bancaire ou par chèque, ou exiger un montant minimum, à condition d’en informer clairement la clientèle par voie d’affichage(4). Par ailleurs, à moins de proposer la technologie du Pin Online, les paiements en « sans contact » sont limités à un montant de 50 euros.

Le Pin Online offre la possibilité de payer en sans contact au-delà du plafond de 50 euros ou du nombre de transactions autorisées, sans introduire la carte bancaire dans le TPE.

Pour offrir une expérience de qualité au client, un des axes d’amélioration dans la restauration est la mise en place d’un parcours d’encaissement rapide. Toutefois, ce secteur présente des spécificités qui complexifient le processus de règlement, comme les paiements en groupe, l’utilisation de tickets restaurants, les divisions d’additions ou encore les notes de frais avec factures.

En parallèle, de nouveaux services naissent pour satisfaire une clientèle de plus en plus connectée, comme la livraison, le click and collect[(5) et la vente en ligne, qui nécessitent des modes d’encaissement adaptés.

Sans compter le besoin pour les restaurateurs participant à des évènements comme des foires de disposer d’un mode d’encaissement nomade.

Transformez votre smartphone en terminal de paiement.

Notre solution TPE mobile

Pour faire face à toutes ces évolutions de marché et offrir des services innovants comme le paiement à table ou le pourboire dématérialisé, les professionnels peuvent s’équiper d’un terminal de paiement adapté pour un restaurant. Quel terminal de paiement choisir ? Quelles fonctionnalités privilégier en fonction de son activité ? Réponses !

Qu'est-ce qu'un terminal de paiement adapté pour un restaurant ?

Abrégé en TPE (Terminal de paiement électronique) et aussi connu sous le nom de machine carte bleue, le terminal de paiement électronique pour restaurant permet aux restaurateurs d’encaisser les paiements réalisés, notamment :

  • Par carte bancaire, avec insertion dans le lecteur ou en « sans contact » ;
  • Par smartphone ;
  • Par tickets restaurants ou chèques vacances.

Pour s’adapter aux spécificités du secteur de la restauration, le TPE peut proposer des fonctionnalités comme la division des additions et l’ajout de pourboires à la note.

Vous pouvez acheter ou louer un TPE pour votre restaurant, que vous choisirez notamment en fonction de la nature de votre activité : restauration en salle ou en food-trucks(6).

Restaurateur : comment bien choisir votre terminal de paiement ?

Pour vous équiper d’un TPE pour votre restaurant, il faut tenir compte des différentes fonctionnalités qu’il propose et du coût d’achat ou de location.

Choisir le TPE en fonction de la nature de l’activité

Il existe notamment trois grandes catégories de TPE adaptés pour des activités de restauration :

  • Le terminal de paiement fixe : il doit être installé sur un comptoir qui dispose de moyens de branchement à proximité. Il se révèle donc adapté à la restauration assise, classique ou fast-food ;
  • Le terminal de paiement portable : ce terminal de paiement s’avère adapté pour encaisser en salle et gagner ainsi en fluidité par rapport au TPE fixe. Attention toutefois, certains modèles nécessitent d’être reposés sur leur socle pour encaisser le paiement ;
  • Le terminal de paiement mobile : fonctionnant sans fil et sur batterie, il est idéal pour les restaurateurs qui exercent leur activité en food-trucks, sur des foires ou lors d’évènements.

Pour fonctionner, les terminaux de paiement utilisent l’ADSL ou une ligne GPRS (3G ou 4G).

Les fonctionnalités dans le choix du TPE restaurant

A minima, le lecteur de carte bancaire utilisé pour un restaurant doit proposer des services classiques comme :

  • Le paiement « sans contact » : il permet aux serveurs et restaurateurs d’encaisser plus rapidement le client, qui n’a pas à insérer sa carte bancaire ni à taper son code PIN ;
  • D’accepter les titres restaurants : 4.8 millions de salariés en bénéficient en France (montant journalier actuellement plafonné à 25 euros)(7) ;
  • D’accepter les chèques vacances : 4.5 millions de salariés en bénéficient, qui représentent 1.7 milliards d’euros à dépenser dans l’hôtellerie et la restauration(8). Le TPE doit pouvoir afficher un QR code de paiement(9) ;
  • Accepter les cartes bancaires étrangères comme AMEX(10)(American Express) ou UnionPay(11) (cartes de paiement asiatiques), particulièrement si le restaurant est implanté en secteur touristique.

D’autres fonctionnalités peuvent être utiles pour fluidifier les paiements et améliorer l’expérience client :

  • La division des additions ;
  • L’envoi du ticket de caisse par SMS ou par email ;
  • L’ajout de pourboires sur la note et le paiement de pourboires dématérialisés ;
  • L’encaissement directement à table ;
  • La lecture des QR code, qui permet d’encaisser les paiements, les titres restaurants ou vacances et les pourboires.

Choisir entre la location et l’achat d’un TPE restaurant

Si vous décidez d’acheter un TPE pour votre restaurant, vous devrez vous poser la question de le choisir neuf ou d’occasion. Mieux vaut privilégier des modèles récents, afin de profiter des dernières technologies.

Louer un TPE peut se révéler plus intéressant afin de bénéficier des nouvelles technologies dès leur sortie. Par ailleurs, le forfait de location inclut généralement l’installation et la maintenance, qui vous permettent de limiter ou de résoudre des problématiques de panne.

Comment est défini le coût d’un TPE adapté au secteur de la restauration ?

Le coût d’un TPE pour la restauration varie en fonction de critères comme :

  • L’achat ou la location du terminal : en location, vous devrez payer un forfait mensuel, dont le montant dépend des fonctionnalités proposées ;
  • Le contrat monétique, qui détermine les modes de paiement acceptés par le TPE et les services associés dont vous bénéficiez ;
  • Les frais encaissés par la banque ou la société spécialisée, sur chaque transaction.

Quelles autres solutions pour digitaliser son activité ?

La digitalisation de l’activité s’avère incontournable pour le développement d’une activité de restauration. Il peut être utile d’apporter un soin tout particulier à votre présence sur Internet ainsi que sur les réseaux sociaux et de proposer des services comme la réservation et l’encaissement en ligne.

Développer la visibilité de son restaurant sur Internet

Pour vous démarquer de la concurrence et être attractif, vous pouvez opter pour la création d’un site web. Il doit a minima afficher des informations importantes pour localiser votre restaurant, vous contacter pour réserver, et idéalement, le menu.

Le site web doit ensuite être référencé, au besoin en se faisant notamment accompagner par des experts en référencement. L’idéal est qu’il se positionne sur les trois premières positions du moteur de recherche Google. Il doit également être responsive(12), c’est-à-dire fonctionner aussi bien sur un smartphone ou une tablette que sur un ordinateur.

Soigner sa réputation en ligne

Tripadvisor(13), Google(14), plateformes spécialisées : 55 % des Français citent la réputation comme le critère de choix numéro 1 d’une entreprise(15). Les avis clients doivent donc faire l’objet d’un remerciement lorsqu’ils sont positifs, d’une réponse argumentée lorsqu’ils sont négatifs.

Proposer la réservation en ligne

Les restaurateurs disposent de trois options pour la réservation en ligne :

  • La prévoir sur leur propre site Internet ;
  • La proposer sur une plateforme de référencement comme TheFork(16) ou Tripadvisor ;
  • Créer une fiche d’établissement sur Google, qui permet également d’améliorer son référencement local, avec la requête restaurant et le nom de la ville.

Proposer le paiement à distance

En complément d’un terminal de paiement adapté pour votre restaurant, vous pouvez proposer un service de paiement par email et SMS pour la livraison et le click and collect.

La solution d’encaissement envoie un lien de paiement au client. Après avoir accédé à la page de paiement sécurisée, il renseigne les informations de sa carte bancaire pour finaliser la transaction. Le montant de l’opération est ensuite crédité sur le compte bancaire professionnel, selon vos modalités de télécollecte.

Acceptez les paiements à distance de vos clients par e-mail ou SMS

Notre solution de paiement e-mail et SMS

Comment mettre en place un programme de fidélité dans son restaurant ?

Pouvant permettre d’augmenter votre chiffre d’affaires, le programme de fidélité sert également à collecter de précieuses informations sur les habitudes de consommation de vos clients et de bâtir une relation privilégiée avec eux.

Le programme de fidélité peut notamment prendre plusieurs formes :

  • Une carte de fidélité à tamponner à chaque venue au restaurant, avec à la clé des offres ou des remises suivant le nombre de visites ou le montant dépensé ;
  • Un programme de fidélité en format numérique, qui récompense par exemple les commandes passées en livraison ou en click and collect ;
  • Des jeux concours par lesquels vous offrez un plat ou un objet publicitaire aux couleurs de votre restaurant ;
  • L’invitation à des évènements ;
  • Les concours sur place ;
  • Le parrainage de nouveaux clients…

Il existe des solutions proposées par des sociétés spécialisées, qui vous permettent de gérer votre programme de fidélité avec un TPE, un logiciel de caisse ou sur un support intégralement dématérialisé.

Terminaux de paiement : le guide pour tout comprendre

Mentions légales