boulangerie croissant
boulangerie croissant

Le guide sur les solutions de paiement et le choix du TPE pour les boulangeries

Chaque jour, plus de 12 millions de consommateurs fréquentent les 35 000 boulangeries installées sur le territoire français(1). La rapidité de service constitue donc une préoccupation essentielle pour les boulangers et pâtissiers, afin de se démarquer de leurs concurrents et d’offrir la meilleure expérience client aux consommateurs.

Le ticket moyen par client s’élève à 5.38 euros en 2023(2), une somme que les clients peuvent régler par carte de paiement, en espèces, par titre restaurant ou plus rarement, par chèque.

Pour accepter les paiements par carte de paiement, vous pouvez vous équiper d’un terminal électronique de paiement (« TPE »), d’une caisse enregistreuse ou transformer votre smartphone en TPE.

Vous pouvez refuser un paiement par chèque ou exiger un montant minimal ou maximal et/ou la présentation d’une pièce d’identité, à condition d'en avoir clairement informé la clientèle par voie d’affichage.

Si vous ne pouvez pas en principe refuser le paiement en espèces, sauf dans des cas spécifiques(3), la manipulation de la monnaie peut entraîner des erreurs de caisse, sources de difficultés potentielles pour vos salariés et de perte de chiffre d’affaires pour vous. Pour pallier ces risques, vous pouvez donc envisager de vous équiper d’un monnayeur automatique.

Quelles solutions de paiement pour les boulangeries-pâtisseries ?

Terminal de Paiement Electronique, caisse enregistreuse, monnayeur automatique : zoom sur les solutions de paiement à adopter lorsque l’on gère une boulangerie-pâtisserie.

Le terminal de paiement électronique pour boulangerie-pâtisserie : un matériel indispensable

Le terminal de paiement électronique (TPE) vous permet :

  • D’encaisser les paiements sans contact : actuellement, un boulanger-pâtissier, comme tout autre commerçant, peut encaisser en « sans contact » jusqu’à 50 euros(4). En plein essor, le paiement sans contact présente de nombreux avantages pour les commerces de proximité, et permet notamment de fluidifier le passage en caisse, de limiter la file d’attente, qui peut être dissuasive pour les clients ;
  • D’encaisser les paiements au-delà de 50 euros : le client insère sa carte de paiement et tape son code confidentiel sur le TPE pour valider son paiement ;
  • D’accepter les paiements par mobile : le client procède au paiement via une application de paiement mobile de son smartphone ou sa montre connectée pour tout montant, même supérieur à 50 €, dans la limite des plafonds de la carte, fixés par sa banque ;
  • D’encaisser les paiements en titres restaurants : les titres restaurants n’ont pas échappé à la dématérialisation. Ils se présentent aujourd’hui sous la forme d’une carte à puce, que le client appose sur le TPE pour le règlement. Actuellement, la limite de paiement par jour avec des titres restaurants est fixée à 25 euros(5).


Comment s’équiper d’un TPE ?

Plusieurs solutions s’offrent à vous pour disposer d’un TPE :

  • Acheter un TPE ;
  • Louer un TPE ;
  • Convertir votre smartphone en TPE grâce à une application spécialisée.

Transformez votre smartphone en terminal de paiement.

Notre solution TPE mobile

Comment choisir son TPE ?

Si vous optez pour l’achat d’un TPE ou la location d’un TPE, vous devrez choisir entre :

  • Un TPE fixe : il s’installe sur le comptoir de votre boulangerie et ne peut pas être déplacé. Vous pouvez lui ajouter un pin pad(6) pour faciliter la gestion de l’encaissement. Ce petit clavier portable permet à votre client d’apposer plus facilement sa carte de paiement en se trouvant de l’autre côté du comptoir et de taper son code confidentiel en toute discrétion ;
  • Le TPE mobile : il fonctionne sans fil et sur batterie grâce à un lecteur de paiement couplé à une application mobile de paiement installée sur votre smartphone ou votre tablette. Ils ne requièrent pas de connexion Internet et utilisent les réseaux mobiles à l’aide d’une carte SIM pour communiquer avec les serveurs bancaires. Il se révèle adapté si vous disposez d’un espace de restauration dans votre boulangerie. Vous pouvez ainsi encaisser les paiements par carte de paiement dans un rayon de quelques mètres ;
  • Le TPE portable : il est muni d’une batterie et utilise les technologies de communication à courte distance (Wifi, Bluetooth, NFC ou en Infrarouge) pour accéder au réseau. Il est très utile pour les commerçants disposant de vastes locaux ou d’un espace de restauration.

Les TPE peuvent fonctionner :

  • Sur une ligne téléphonique (à noter que l’usage du réseau téléphonique commuté est amené à disparaître prochainement(7)) ;
  • Sur une ligne Internet (ADSL ou fibre) ;
  • Grâce à une carte à puce reliée au réseau GPRS(8) (3G ou 4G)

Combien coûte un TPE ?

Le coût d’un TPE varie en fonction de plusieurs paramètres, tels que notamment :

  • Le mode d’équipement : achat ou location. L’avantage de la location d’un TPE, c’est que vous disposez d’un appareil à jour des dernières normes et fonctionnalités. Par ailleurs, la maintenance est incluse dans l’abonnement ;
  • Si le TPE est neuf ou d’occasion ;
  • Le modèle de TPE : fixe, mobile ou portable ;
  • Le type de paiement ;
  • Les cartes de paiement acceptées ;
  • Le coût du contrat de monétique, qui varie lui-même en fonction du prestataire de services (banque ou société spécialisée) et des fonctionnalités proposées pour les paiements ;
  • Les équipements complémentaires pour l’encaissement par carte (ex : imprimante) ;
  • Les fonctionnalités supplémentaires (ex : titre-restaurant, paiement à l’arrondi au profit d’une association caritative, gestion d’un programme fidélité, etc.) ;
  • Les commissions sur les transactions ;
  • Le service de support et maintenance et le coût y afférent…

La caisse enregistreuse, une solution de paiement et de gestion de la boulangerie

En complément ou à la place du TPE, vous pouvez opter pour une caisse enregistreuse. Il en existe différents types, dont certains ne sont pas plus encombrants qu’un TPE et possèdent un écran tactile.

Comme le TPE, la caisse enregistreuse peut encaisser les paiements en « sans contact », par carte de paiement, par téléphone mobile ou encore par titres restaurants. Tout va dépendre des fonctionnalités que vous choisissez !

Si vous proposez de la restauration sur place, vous pouvez aussi adjoindre un pad de commande(9) à la caisse enregistreuse, afin de prendre les commandes des clients en salle et les encaisser au comptoir.

La caisse enregistreuse est équipée d’un logiciel de caisse. Celui-ci permet par exemple :

  • De paramétrer les prix de chaque produit afin de pouvoir les sélectionner au fil de la commande et calculer automatiquement la note finale du client ;
  • De piloter l’activité : le logiciel peut recueillir un certain nombre d’informations sur les transactions, comme leur nombre dans la journée, le montant du ticket moyen, les produits les plus vendus et ceux qui le sont moins ;
  • De simplifier la comptabilité ;
  • De gérer les stocks...

Comme le TPE, la caisse enregistreuse peut être louée ou achetée. Le coût variera en fonction de l’option choisie, mais également :

  • Du modèle choisi : numérique (le plus ancien, qui comporte seulement des touches pour taper et calculer le montant de l’achat, alphanumérique (il permet de saisir manuellement les produits, de sélectionner un mode de paiement, de paramétrer les remises, etc.) ou tactile (munie d’un écran tactile) ;
  • Des fonctionnalités de gestion commerciale ;
  • Du coût du logiciel de gestion caisse.

Les monnayeurs automatiques : une nouvelle solution rapide d’encaissement en boulangerie-pâtisserie

Le monnayeur automatique se présente sous la forme d’une machine installée sur le comptoir côté client et permettant d’automatiser la gestion des règlements en espèces en calculant automatiquement les espèces données par le client ainsi que la monnaie à lui rendre. Raccordé à la caisse enregistreuse, il permet de fluidifier le paiement en espèces.

Lors d’un règlement en espèces, vous saisissez sur votre caisse enregistreuse les informations concernant les achats de votre client et sélectionnez le paiement en espèces. Votre caisse enregistreuse transmet ensuite l’information au monnayeur. Le client introduit ses billets et/ou ses pièces de monnaie directement dans le monnayeur qui vérifie le montant donné, calcule la monnaie à rendre et effectue le rendu monnaie au client.

Le monnayeur présente ainsi de nombreux avantages comme :

  • De garantir un niveau d’hygiène optimal, tant pour les clients que pour les commerçants. L’idéal pour le secteur de la boulangerie / pâtisserie, où les manipulations de produits alimentaires sont ;
  • De supprimer le risque d’erreurs de caisse. Vos salariés gagnent ainsi en sérénité, et vous-même, en chiffre d’affaires ;
  • De supprimer le risque lié à la circulation de fausses monnaies : l’automate détecte les faux billets et les fausses pièces ;
  • De concentrer les collaborateurs sur leur cœur de métier, conseiller et servir le client ;
  • De gagner du temps sur le comptage de la caisse. L’appareil s’occupe de la réconciliation des comptes à chaque fin de journée.

Le coût d’un monnayeur automatique varie en fonction de sa taille, des dispositifs de sécurité qu’il comporte ou encore de sa rapidité d’encaissement.

Quelles solutions pour fidéliser sa clientèle en boulangerie ?

Rappelons que le marché de la boulangerie / pâtisserie reste très concurrentiel, avec 35 000 points de vente sur le territoire français. Grâce à la mise en place d’un programme de fidélisation des clients, les réseaux en franchise et les boulangeries traditionnelles peuvent consolider et augmenter leur chiffre d’affaires.

En tant que commerçant, vous pouvez créer un programme de fidélité visant à :

  • Inciter vos clients à découvrir de nouvelles gammes de produits prêts à être dégustés, comme le croques monsieur, les salades ou les quiches ;
  • Faire venir vos clients pendant des temps forts comme Noël pour les bûches ou Pâques pour les chocolats ;
  • Créer une relation privilégiée avec vos clients, par exemple en leur proposant des remises à des évènements spéciaux comme leur anniversaire.

Voici quelques pistes à explorer pour fidéliser vos clients :

  • Éditer une carte papier ou à puce, qui recense le nombre de passages en caisse de vos clients. Ils auront droit à une réduction ou à un produit gratuit à partir d’un certain nombre de visites ou d’un montant dépensé. La création de la carte permet aussi de constituer une base de données de ses clients ;
  • Créer un programme de fidélité dématérialisé, accessible depuis le téléphone mobile du client ;
  • Offrir des goodies floqués à votre marque, par exemple un tote bag(10), qui vous fait par ailleurs bénéficier d’une publicité gratuite à l’extérieur ;
  • Proposer des contenants réutilisables, par exemple des assiettes en plastique pour l’offre de restauration à emporter, un sac à pain en tissu, etc. ;
  • L’émission de coupons promotionnels…

Et pour attirer de nouveaux clients dans votre boulangerie-pâtisserie, n’oubliez pas de soigner votre visibilité sur Internet (une fiche établissement Google(11) par exemple) et sur les réseaux sociaux, et de répondre aux commentaires des clients sur les plateformes comme Tripadvisor(12).

Vous souhaitez être conseillé dans le choix de votre solution de paiement pour votre boulangerie-pâtisserie ? Prenez rendez-vous avec l'un de nos experts en solutions monétiques.

Prendre rendez-vous

Terminaux de paiement : le guide pour tout comprendre

Mentions légales