E-commerce : 2 solutions pour sécuriser ses transactions en ligne

Lancer une affaire, donner un nouveau souffle à son activité ou trouver de nouveaux débouchés sur Internet ne peut s’envisager sans paiements sécurisés. Des solutions clé en main sont là pour aider les e-commerçants.

Sur ordinateur et sur mobile, les ventes en ligne gagnent du terrain : 72 milliards d’euros ont été dépensés sur Internet, en 2016 en France, soit près de 15 % de plus qu’un an auparavant, selon la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad).

Pour gagner en visibilité et augmenter son chiffre d’affaires en touchant de nouveaux clients, Internet n’a pas son pareil. Mais ne s’improvise pas marchand en ligne qui veut, surtout dès qu’il est question d’offrir à ses clients un cadre sécurisé pour leurs paiements. Deux voies à explorer.

Recourir aux services de son banquier

Pour se lancer dans l’e-commerce l’esprit tranquille, la solution la plus simple est de prendre rendez-vous avec son conseiller. « Pour vendre en ligne, il faut obtenir un contrat VAD (vente à distance) auprès de sa banque, explique Bertrand Pineau, responsable veille, innovation et développement à la Fevad. Ce dernier permet d’accepter les paiements à distance (cartes bancaires notamment). Une solution monétique pourra aussi être implémentée sur le site, contenant un certain nombre d’options de maîtrise de la fraude et de la sécurité. »

Cette solution permet d’un côté de sécuriser les paiements avec un contrôle des cartes, un cryptage renforcé ou encore la personnalisation du système d’authentification 3D Secure (code reçu par le client par SMS à entrer pour valider son achat, par exemple). De l’autre, elle offre souvent de nouvelles possibilités pour améliorer le service client, comme l’acceptation d’un paiement en trois fois sans frais ou le paiement en 1 clic (enregistrement de la carte bancaire du client).

Profiter de la sécurité des places de marché

C’est un fait : 84% du chiffre d’affaires du e-commerce est réalisé par 4,5% des acteurs, à savoir les grands de la distribution que sont Amazon, La Fnac / Darty, La Redoute… Mais ces géants ne sont pas forcément les ennemis des petits commerçants.

Car ils sont nombreux à avoir ouvert leurs pages Internet à des vendeurs tiers par leur biais de leurs marketplace (places de marché). Le principe ? Moyennant un abonnement et/ou une commission sur chaque article vendu, ces « grands » de l’Internet accueillent les produits des commerçants. « Etre présent sur une marketplace permet de bénéficier de la notoriété d’un grand site mais aussi d’un certain nombre de services liés, comme la gestion des stocks, parfois la logistique, mais aussi les systèmes de paiements proposés aux acheteurs, » explique Bertrand Pineau.

Mieux, en plus de ne pas restreindre l’éventail de moyens de paiement acceptés (carte bancaire, carte cadeau, porte-monnaie électronique type Paylib ou Paypal), les grands noms disposent de solutions de lutte contre la fraude dont les commerçants présents sur leur plateforme pourront bénéficier.

 

Auteur :

Contactez-nous









Par quelle(s) solution(s) êtes-vous intéressé ? *

Êtes-vous un client du Crédit Agricole ? *

Vous pouvez préciser votre demande ici

*Champs obligatoires*
Les données personnelles collectées vous concernant sont traitées dans le respect de la loi Informatique et Libertés du 6 Janvier 1978 modifiée et des normes édictées par la CNIL. Voir les CGU pour plus de détails.

En application des dispositions du Code de la consommation, les consommateurs peuvent s'inscrire gratuitement sur le registre d'opposition au démarchage téléphonique sur www.bloctel.gouv.fr. Dans ce cas, nous ne pourrons pas les démarcher par téléphone sauf s'ils nous ont communiqué leur n° de téléphone afin d'être recontactés ou sauf s'ils sont titulaires auprès de nous d'un contrat en vigueur.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.
X

Smart TPE

Contacter l’assistance


Vous pouvez les contacter du lundi au samedi de 8h00 à 20h00 (horaires France métropolitaine) :

09 69 39 98 66

(numéro Cristal, appel non surtaxé depuis un poste fixe en France métropolitaine)

Ou par mail, à l’adresse suivante :
smart-tpe-ca@avem-groupe.com

X

E-commerce

Contacter l’assistance


Vous pouvez les contacter du lundi au samedi de 8h00 à 20h00 (horaires France métropolitaine) :

09 69 39 98 66

(numéro Cristal, appel non surtaxé depuis un poste fixe en France métropolitaine)

Ou par mail, à l’adresse suivante :
smart-tpe-ca@avem-groupe.com

X

E-transactions

Contacter l’assistance


Vous pouvez les contacter du lundi au vendredi de 9h00 à 18h30 (horaires France métropolitaine) :

0 810 812 810

Prix d’un appel local non surtaxé depuis un poste fixe

Ou par mail, à l’adresse suivante :
support@e-transactions.fr