Développez votre activité en ligne: comment s’y prendre ?

Facebook Twitter LinkedIn
Copié

CONTEXTE COVID-19

Selon une enquête* réalisée par la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (FEVAD) entre le 23 et 25 mars dernier, pour mesurer l’impact du Covid-19 sur le e-commerce français, il s’avère que :

> 94% des sites e-commerce sont toujours ouverts.  

> 76% des sites ont enregistré un recul des ventes depuis le 15 mars. 

> Conformément aux précautions sanitaires, les sites de e-commerce ont adapté leurs conditions de travail (82% en télétravail). 

> Plus d’une entreprise sur trois estime qu’elle ne pourra pas résister économiquement plus de trois mois.

Source – FEVAD – Enquête sur l’impact du Covid-19 sur le e-commerce français

Que vous soyez commerçant avec une problématique de digitalisation de votre point de vente ou e-commerçant avec la volonté d’améliorer votre visibilité sur internet vous pourriez avoir besoin d’adapter votre activité à la situation, voici quelques clés pour y arriver.

 

SOMMAIRE

Vous avez déjà un site marchand ? Améliorez votre visibilité !

Vous n’avez pas de site marchand ?

Vous avez déjà un site marchand ? Améliorez votre visibilité !

  • Référencement naturel et payant

Pour améliorer votre visibilité vous avez plusieurs solutions : 

Vous pouvez commencer par optimiser le référencement naturel de votre site. Cela ne vous coutera rien à part du temps et quelques connaissances en SEO (Search Engine Optimization) qui consiste à être sélectionné naturellement par le moteur de recherche (exemple Google). Pour remonter naturellement dans les premiers résultats de Google il faut que vous vous positionnez en tant qu’expert de votre domaine, et que vous l’exprimiez sur votre site en utilisant les mots clés ciblés qui reflètent le mieux votre activité. 

Plusieurs actions sont possibles :

> L’optimisation de vos fiches produits, si la structure de votre site internet le permet
>
La création d’un blog, vous permettant de créer du contenu expert sur votre domaine d’activité.
> Retrouvez tous nos conseils SEO dans cet article dédié

Vous pouvez également faire du référencement payant ou SEA (Search Engine Advertising) notamment en achetant des mots clés sur Google Ads (pour cela il est nécessaire de créer un compte Google Ads). Ces achats vous permettront de remonter dans les premiers résultats d’une page de recherche Google, sur les mots clés visés. 

Pour bien choisir vos mots clés et définir un budget de campagne d’acquisition vous pouvez vous aider de l’outils de planification proposé par Google ou alors faire appel à une agence de communication digitale experte dans ce domaine.

  • Utiliser les réseaux sociaux pour vendre en ligne ou social selling : comment s’y prendre ?

Les réseaux sociaux sont également un excellent levier pour améliorer sa visibilité et sa notoriété sur internet, à condition d’adopter une stratégie sociale média adaptée ! Voici quelques règles pour utiliser les réseaux sociaux afin d’intensifier les ventes en ligne :

> Choisir les bons réseaux

Twitter, Facebook, LinkedIn, Instagram, YouTube …

Vous devez cibler les réseaux sociaux où se trouvent votre clientèle. Utiliser tous les réseaux sociaux en publiant régulièrement du contenu de qualité est une mission quasi impossible. Vous devez faire un choix !

> Publier du contenu régulièrement

Créer et publier du contenu sur les réseaux sociaux prends du temps. Cependant il est nécessaire d’être le plus régulier et réactif possible pour alimenter régulièrement sa communauté. 

> Diffuser des informations pertinentes

Vous devez vous positionner en tant qu’expert de votre sujet afin de capter votre audience et gagner en crédibilité. Cela ne fera que renforcer les liens avec votre communauté !

> Amplifier la portée de vos posts avec du sponsoring

Les posts sponsorisés vont vous permettre d’accroître votre visibilité, de booster l’engagement de vos publications et ainsi vous aider à mieux convertir des prospects.

Sponsoriser un post (une vidéo, une photo, un statut, un gif, …) est très simple. Il vous suffit de vous rendre dans la console manager du réseau social et de paramétrer le ciblage et la portée du post. Vous définissez au préalable un budget maximum à ne pas dépasser. Votre budget est maitrisé, tout comme le ciblage de votre post selon les critères établis au préalable.

Vous avez maintenant les clés en main pour faire du social selling. Cette approche marketing nécessite d’avoir un site web pour réaliser les transactions. Si vous ne possédez pas de site internet voici d’autres moyens pour vendre à distance.

Vous n’avez pas de site marchand ? Comment vendre à distance ?

Vous êtes un commerçant de proximité et vous souhaiteriez développer vos ventes à distance, plusieurs solutions s’offrent à vous.

  • Créer sa boutique en ligne

Si vous êtes pressé cette option n’est peut-être pas la meilleure. Vous pouvez cependant créer rapidement un site vitrine, vous permettant d’améliorer votre présence en ligne et peut être de gagner une nouvelle clientèle. Des logiciels existent et vous permettent de créer votre site vitrine, avec un accompagnement à distance, comme la solution du Crédit Agricole « Pack e-vitrine ». 

Vous pouvez également opter pour le référencement local avec Google My Business (GMB).

Pour développer sa présence en ligne, Google My business est un outil incontournable ! 

Gratuit, simple d’utilisation, les seuls pré-requis sont de posséder un compte gmail et d’être une entreprise. Google My Business vous permet de créer une fiche récapitulant toutes les informations de votre établissement : horaires d’ouverture, lien de votre site internet, adresse, photos, description des services / produits que vous proposez … Il est nécessaire d’enrichir au maximum cette fiche et de la maintenir à jour ! Pour aller plus loin dans la création d’une page Google My Business, consultez l’article dédié sur notre blog. 

  • Utiliser les Marketplace pour vendre

La Marketplace ou place de marché va vous permettre de vendre immédiatement vos produits avec des contraintes techniques et marketing réduites. Il s’agit d’une plateforme dont l’objectif est de mettre en relation des vendeurs et des acheteurs, particuliers ou professionnels. Les avantages sont nombreux : garantie des paiements3, forte visibilité, rencontrer de nouvelles audiences, vendre à l’internationale (pour celles qui le permettent) …

Mais il faut aussi avoir connaissance des limites à l’utilisation de celles-ci : vos produits peuvent être « noyés » dans la masse des produits proposés sur la plateforme, l’univers n’est pas forcément adapté à vos produits… Il faut également pouvoir s’adapter aux conditions de chaque plateforme et/ou à la réglementation de votre activité qui peuvent être exigeantes : des beaux visuels en haute définition, des frais d’envoi et de retour offerts, des délais de livraison inférieur à 48 heures, un service client professionnel dans la langue du client …

Avant de vous lancer, il faut bien avoir en tête ces contraintes !

Voici quelques exemples de Marketplace généralistes : Amazon, Cdiscount, La Fnac ou thématisées : ManoMano, Etsy, Back Market …

  • Utiliser le Click & Collect4 ou Call & Collect5 

Le Click & Collect ou le Call & Collect sont deux autres leviers permettant de développer vos ventes à distances.

Le Click & Collect vous permet de mettre en place un service de commande en ligne avec retrait de commande directement en magasin afin de limiter l’attente en magasin. La particularité du Click & Collect est de permettre la réservation d’un produit qui se trouve en stock dans le magasin. Si vous êtes déjà équipé d’un site marchand il vous suffira d’adapter le paramétrage de votre solution de paiement vous permettant de débiter le client lorsque ce dernier retire ses articles en magasin

Le Call & Collect est quant à lui un service vous permettant de prendre les commandes de vos clients par téléphone (grâce à la promotion de vos produits ou services sur les réseaux sociaux par exemple). Les clients effectuent ainsi leurs commandes par appel téléphonique et récupèrent leurs commandes directement sur votre point de vente.  

Vous pouvez alors proposer le paiement à distance via votre TPE si vous possédez l’option de vente à distance ou alors via une solution sécurisée TFC.

  • Encaisser les paiements à distance sans site marchand

Pour pratiquer la vente à distance (VAD) vous avez trois solutions :

> Ajouter une solution de paiement sécurisé à votre site vitrine, pour le basculer ainsi en site e-commerce. Il vous faudra au préalable confirmer la capacité de votre solution web avec laquelle vous avez réalisé votre site à basculer en solution e-commerce, pour cela vous pouvez vous renseigner auprès de la solution souscrite ou auprès de votre développeur. Une fois ces informations recueillies vous pouvez intégrer la brique technique de paiement ou module de paiement à votre site web et signer un contrat d’acceptation en paiement à distance sécurisée (dit contrat monétique VADS) pour encaisser des flux de manière sécurisée pour vous et vos clients.

> Faire de la vente à distance avec un terminal de paiement

Vérifiez au préalable la compatibilité avec le mainteneur en contactant le numéro d’assistance indiqué sur le terminal. Un contrat d’acceptation en paiement à distance sécurisée (dit contrat monétique VADS) devra être signé. Il permettra d’accepter les paiements par carte bancaires à distance, par exemple par téléphone.

> Utiliser une solution sécurisée TFC, qui ne nécessite pas d’équipement spécifique, juste un accès à internet. Pour accepter les paiements à distance par téléphone, fax ou courrier, il faudra au préalable signer un contrat e-transactions avec l’option « TFC ».

Vous souhaitez vous équiper pour pratiquer la vente à distance ? Contactez un expert en VAD.

*La Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad) publie les résultats d’une enquête réalisée auprès de 136 sites de e-commerce réalisée entre le 23 et le 25 mars 2020. Cette étude a été réalisée auprès des acteurs du B2C, du B2B et du C2C.

(1) Vente sociale
(2) Place de marché
(3) Sous conditions
(4) Cliquer et collecter
(5) Appeler et collecter

 

Partagez :

Facebook Twitter LinkedIn
Copié
Contactez-nous









Par quelle(s) solution(s) êtes-vous intéressé ? *

Êtes-vous un client du Crédit Agricole ? *

Vous pouvez préciser votre demande ici

*Champs obligatoires*
Les données personnelles collectées vous concernant sont traitées dans le respect de la loi Informatique et Libertés du 6 Janvier 1978 modifiée et des normes édictées par la CNIL. Voir les CGU pour plus de détails.

En application des dispositions du Code de la consommation, les consommateurs peuvent s'inscrire gratuitement sur le registre d'opposition au démarchage téléphonique sur www.bloctel.gouv.fr. Dans ce cas, nous ne pourrons pas les démarcher par téléphone sauf s'ils nous ont communiqué leur n° de téléphone afin d'être recontactés ou sauf s'ils sont titulaires auprès de nous d'un contrat en vigueur.