Le boom de la livraison à domicile

A l’image de Chronopost qui, à partir du 19 novembre, acheminera aussi les paquets le dimanche, la livraison à domicile colle toujours de plus près les besoins des acheteurs. Désormais plus rapide et moins chère, elle constitue un élément clé de la satisfaction des clients.

E-commerce : 62% des internautes préfèrent la livraison à domicile      www.dossierfamilial.com

La livraison à domicile est un incontournable sur les sites marchands des géants de la distribution. Elle se démocratise peu à peu. Revue des possibles pour les commerçants.

Lors de l’achat sur internet, la possibilité de livraison à domicile constitue le critère le plus important et le mode de livraison préféré de 62 % des internautes, selon une étude IFOP de 2016(1). Et pas seulement des générations les plus jeunes. En effet, 89 % des retraités choisissent d’être livrés chez eux ! La livraison à domicile n’est plus l’apanage des géants du web (Amazon, Fnac, Cdiscount…) qui proposent notamment ce service en express, en échange d’un abonnement annuel (Premium). Ell s’est démocratisée.

Des coûts réduits pour les commerçants

Les plates-formes Internet mettant en relation les commerçants et des livreurs auto-entrepreneurs en voiture, scooter, à pied ou à vélo connaissent un fort développement. Les restaurateurs ont été les premiers à profiter de ce service qui, en leur épargnant la gestion d’une flotte de véhicules et d’une équipe de livreurs, a fait croître les ventes grâce à la livraison à domicile. Deliveroo, Foodora, Fetch… Si Take it easy a déjà eu le temps de faire faillite, UberEats a débarqué à Clermont-Ferrand en octobre, sa quatorzième implantation en France, tandis qu’Allo Resto se targue de desservir 2 000 villes à travers le pays.

Pour des livraisons rapides de proximité, les autres commerçants (fleuristes, cavistes, vendeurs de prêt-à-porter, épiciers…) peuvent faire appel aux coursiers de Stuart, racheté par le groupe La Poste. Et ce dans 7 grandes villes de France, que les achats aient été réalisés en boutique ou sur Internet. Ailleurs, de nombreuses start-ups locales se sont spécialisées dans la livraison express.

La naissance des livraisons collaboratives

Autre système, les livraisons collaboratives réalisées par des particuliers profitant d’un trajet personnel pour acheminer les marchandises d’un commerçant en échange d’une compensation. Avec hytchers.com, il s’agit pluôt de trajets longue distance, parfois grâce à plusieurs coursiers en chaîne, chacun profitant de réduction sur le prix du carburant. Pour une livraison rapide de proximité, le commerçant fera plutôt appel à you2you.fr qui laisse la main pour répartir les frais de livraison entre acheteur et vendeur (en ville ou en ligne). Un exemple de prix : 1 euro forfaitaire par livraison pour le vendeur, puis 4,50 euros pour une livraison à vélo de 0 à 2 kilomètres. Autre plateforme intéressante : myboxman.com qui permet d’optimiser les coûts pour une tournée de plusieurs livraisons et de géolocaliser le livreur.

Un service pas toujours garanti…

Pour autant, cette dernière étape de l’acte d’achat cristallise les problèmes : 70 % des acheteurs en ligne sont régulièrement confrontés à un retard, voire à un défaut de livraison ! Et, en moyenne, ce service reste cher pour les entreprises : il représente jusqu’à 20 % de la valeur totale de l’article, selon le cabinet spécialisé dans la logistique LCP. « Contrairement à la livraison en relais, la livraison à domicile nécessite en effet beaucoup d’arrêts et elle est coûteuse en temps pour le livreur », explique  Florian Cimetière, co-fondateur d’ITinSell(2). Elle a également un impact environnemental non négligeable : on estime que le transport de marchandises représente, dans les grandes agglomérations, un véhicule en circulation sur cinq, et 25 % du CO2 émis en ville.

Quelles livraisons demain ?

Comment sécuriser ce dernier maillon de l’acte d’achat tout en offrant plus de flexibilité au consommateur ? Amazon planche sur plusieurs solutions de livraison, y compris à l’intérieur du domicile lorsque les destinataires sont absents. « La livraison par drone dont on parlait beaucoup il y a quelques années n’est pas abandonnée, mais plutôt orientée vers la livraison en zones rurales ou reculées, les contraintes de sécurité étant trop élevées en ville, note Florian Cimetière. Des prototypes de navettes automatiques sont également à l’étude pour les livraisons en zones urbaines. L’idée étant d’être le plus proche possible du parcours du consommateur et de s’adapter à sa mobilité. »

 

(1) Etude « Les attentes des consommateurs en matière de livraison ».

(2) Société lyonnaise spécialisée dans la dématérialisation et la centralisation des échanges d’information entre logisticiens, e-commerçants et transporteurs, ainsi que dans la gestion d’expédition des colis.

 

Contactez-nous









Par quelle(s) solution(s) êtes-vous intéressé ? *

Êtes-vous un client du Crédit Agricole ? *

Vous pouvez préciser votre demande ici

*Champs obligatoires*
Les données personnelles collectées vous concernant sont traitées dans le respect de la loi Informatique et Libertés du 6 Janvier 1978 modifiée et des normes édictées par la CNIL. Voir les CGU pour plus de détails.

En application des dispositions du Code de la consommation, les consommateurs peuvent s'inscrire gratuitement sur le registre d'opposition au démarchage téléphonique sur www.bloctel.gouv.fr. Dans ce cas, nous ne pourrons pas les démarcher par téléphone sauf s'ils nous ont communiqué leur n° de téléphone afin d'être recontactés ou sauf s'ils sont titulaires auprès de nous d'un contrat en vigueur.

X

Smart TPE

Contacter l’assistance


Vous pouvez les contacter du lundi au samedi de 8h00 à 20h00 (horaires France métropolitaine) :

09 69 39 98 66

(numéro Cristal, appel non surtaxé depuis un poste fixe en France métropolitaine)

Ou par mail, à l’adresse suivante :
smart-tpe-ca@avem-groupe.com

X

E-commerce

Contacter l’assistance


Vous pouvez les contacter du lundi au samedi de 8h00 à 20h00 (horaires France métropolitaine) :

09 69 39 98 66

(numéro Cristal, appel non surtaxé depuis un poste fixe en France métropolitaine)

Ou par mail, à l’adresse suivante :
smart-tpe-ca@avem-groupe.com

X

E-transactions

Contacter l’assistance


Vous pouvez les contacter du lundi au vendredi de 9h00 à 18h30 (horaires France métropolitaine) :

0 810 812 810

Prix d’un appel local non surtaxé depuis un poste fixe

Ou par mail, à l’adresse suivante :
support@e-transactions.fr