Choisir le bon terminal de paiement pour son commerce : le guide ultime

Le paiement par carte bancaire est à ce jour le mode de paiement le plus utilisé en France. On comprend donc pourquoi de plus en plus de commerçants s’équipent d’un terminal de paiement électronique. Quel lecteur de carte bancaire est le plus adapté aux besoins de votre commerce ? Nous avons rédigé ce guide pour vous permettre de faire un choix éclairé, et d’utiliser le matériel qui semble le plus approprié à votre activité.

SOMMAIRE

Qu’est-ce qu’un terminal de paiement électronique ?

Comment fonctionne mon terminal de paiement ?

Comment se procurer un terminal de paiement ?

Qu’est-ce qu’un terminal de paiement électronique ?

Un terminal de paiement, aussi connu sous le nom de lecteur de carte bleue, est une machine qui permet d’opérer des transactions par carte bancaire de manière instantanée. Il vous suffit d’y insérer votre carte et de renseigner votre code confidentiel pour accepter la transaction. Parfois, le paiement peut également se faire sans contact. Dans ce cas, il suffit de poser sa carte bancaire sur le terminal de paiement pour déclencher la transaction, sans avoir à renseigner son code PIN. Si vous ne disposez pas encore d’un TPE, nous avons rassemblé ici tous les renseignements dont vous pourriez avoir besoin pour faire un choix éclairé.

Quels sont les avantages et les inconvénients du TPE ?

Si de plus en plus de commerces s’équipent aujourd’hui de TPE, c’est parce que ce mode de paiement présente de nombreux avantages. Notamment :

  • Les transactions sont sécurisées. Pour le client, elles ne s’effectuent pas tant qu’il n’a pas validé son code confidentiel. Pour le commerçant, cela réduit le risque d’impayés, de chèques sans provision ou de fausse monnaie.
  • Ils permettent de grandes facilités de paiement: compatibilité avec différentes cartes bancaires (Visa, MasterCard, American Express, etc.), paiement comptant ou non, possibilité de paiement avec des cartes de banques en devises étrangères, etc.
  • L’utilisation de la carte bancaire permet de diminuer les retraits aux distributeurs automatiques de billets, un avantage certain pour les clients.
  • La transaction étant enregistrée via le terminal carte bancaire, il est impossible pour le commerçant de perdre ou de se faire voler l’argent.

Il existe bien entendu quelques inconvénients à l’utilisation de cette technologie, bien minimes, selon nous, par rapport à ses avantages :

  • L’utilisation d’un TPE peut engendrer d’éventuels surcoûts selon la technologie choisie ;
  • Comme toute machine électronique, un TPE peut tomber en panne.

Quelle technologie choisir ?

Il existe plusieurs moyens d’installer votre terminal de paiement électronique :

  • Via une ligne téléphonique. Vous passez donc par votre abonnement télécom, chaque transaction étant considérée comme un appel. Si cette technologie peut convenir dans certains cas, elle comporte cependant des inconvénients :
    • chaque transaction engendre un appel en numéro surtaxé ce qui implique un surcoût parfois conséquent à la fin du mois ;
    • Il est impossible de passer des appels pendant la transaction si vous utilisez la même ligne pour votre téléphone et votre TPE. Si les appels sont nécessaires à votre activité, notamment pour prendre des rendez-vous, il faudra donc envisager d’ouvrir deux lignes téléphoniques pour chaque usage ;
    • Le temps de connexion est relativement lent(environ 30 secondes). Cela ralentit la transaction, impensable si vous avez un volume de clientèle important (en heure de rush dans un restaurant, par exemple).
  • Via un abonnement ADSL. Vous passez donc par votre abonnement Internet.
    • Ici, votre temps de connexion est beaucoup plus rapide (environ 5 secondes).
    • Les communications sont illimitées (si vous souscrivez à un abonnement pour une connexion illimitée). Vous n’avez donc pas de risque de surcoût.
    • En revanche, vous avez l’obligation de souscrire à un abonnement dédié à l’utilisation du TPE pour des questions de sécurisation des transactions. On ne peut donc pas brancher directement son TPE à sa box Internet.
    • Vous pouvez passer par n’importe quel fournisseur d’accès à Internet.
  • Via un abonnement à un réseau GPRS pour TPE. Il s’agit d’un abonnement Internet via une puce de type 3G (comme pour votre téléphone).
    • Il présente les mêmes caractéristiques que pour l’abonnement ADSL, si ce n’est que le TPE contient une puce au lieu d’être branché à une box ;
    • L’avantage est qu’en cas de panne, il suffit de remplacer la machine. Avec un abonnement ADSL, il faut d’abord déterminer si la panne vient de la box ou non, ce qui rend la résolution du problème plus longue.

Dois-je opter pour un terminal fixe ou un terminal de paiement mobile ?

Tout dépend de vos besoins, des spécificités de votre commerce et de vos préférences.

  • Le terminal fixe: il est filaire et ne permet pas de se déplacer pour les encaissements. Il nécessite donc un emplacement spécifique avec des moyens de branchement à proximité. Il conviendra davantage à des commerces où l’encaissement peut se faire exclusivement à un comptoir.
  • Le terminal mobile: il fonctionne sur batterie et nécessite d’être chargé régulièrement pour ne pas risquer qu’il s’éteigne durant une transaction ! Sans fil, il est idéal pour les commerces ambulants ou les commerces qui nécessitent de pouvoir déplacer leur terminal (comme les restaurants).  Pour information, le Crédit Agricole propose également des solutions d’encaissement en mobilité (lien vers https://www.ca-moncommerce.com/j-encaisse-en-mobilite/ )
  • Le terminal portable: il existe des terminaux mobiles qui nécessitent un retour sur socle pour pouvoir valider la transaction. Il peut être utile aux commerces dont le paiement s’effectue au comptoir mais qui ne disposent pas de branchements à proximité pour utiliser un terminal fixe. Cela peut par exemple être le cas d’un local où la position des prises et l’agencement du magasin ne permettent pas l’utilisation d’un terminal fixe, ou encore d’un commerce ambulant de type food truck. Cela peut en revanche s’avérer très peu pratique pour un restaurant. Renseignez-vous bien avant de choisir votre modèle !
  • Comment fonctionne mon terminal de paiement ?

    Il est important de comprendre le fonctionnement d’un TPE. En effet, son installation et le processus de transactions répondent tous deux à des protocoles bien précis.

    L’installation

    Ne peut installer un terminal de paiement qui veut. Puisque le terminal doit opérer des transactions vers (et parfois de) votre banque, seuls des organismes agréés peuvent effectuer les manipulations nécessaires. Ils sont ce qu’on appelle les « mainteneurs monétiques ». En règle générale, l’installation se déroule comme suit :

    • La banque fournit d’abord une carte de domiciliation, pour permettre au mainteneur monétique de paramétrer le TPE, afin que l’argent aille directement sur votre compte. Attention aux délais de validation de la banque qui peuvent aller jusqu’à un mois.
    • Si vous avez opté pour un TPE en contrat de location, c’est le mainteneur monétique de la société de location de TPE qui se chargera de le paramétrer.
    • Quoi qu’il en soit, si vous optez pour un achat de TPE, vous ne pouvez pas le faire vous-même. Vous devrez passer par un professionnel du TPE agréé, que ce soit pour son paramétrage initial ou pour sa mise à jour.

    Les transactions

    Comprendre comment se déroule une transaction via un lecteur de carte bancaire est essentiel. Cela vous permet de mieux anticiper les besoins de votre commerce afin de personnaliser au mieux les services proposés par votre banque :

    • Au cours de la journée, le TPE garde en mémoire les transactions effectuées et transmets les données à la banque lors de la télécollecte.
    • À l’heure de la télécollecte, les données de transactions sont transmises à la banque qui va ensuite transférer l’argent sur votre compte.
    • C’est la banque qui décide de l’heure de la télécollecte, ainsi que des conditions pour lesquelles une demande d’autorisation bancaire doit être faite (si le montant est de plus de 100€, si le client a fait une utilisation intensive de sa carte bancaire dans la journée, etc.). À vous de discuter avec votre banque pour voir ce qui est négociable ou pas.

    Le matériel

    Lorsqu’on parle de terminal de paiement, on utilise un terme générique qui peut désigner différents appareils. Ces derniers sont fabriqués par des fournisseurs de solutions de paiement tels qu’Ingenico ou encore Verifone. C’est auprès d’eux que les banques et sociétés de vente et location de TPE acquièrent leur matériel. Parmi ces différents appareils, on trouve :

    • Le TPE classique : il s’agit du terminal de paiement le plus courant dans les commerces, doté d’un écran, un clavier, et d’une imprimante interne afin d’éditer le ticket de caisse.
    • Le Pinpad : plus adapté aux commerces ambulants car plus compact, le Pinpad est un appareil qui ressemble fortement au TPE classique, à cela près qu’il ne dispose pas d’une imprimante interne. Il faut donc le relier à une imprimante. Le Pinpad permet également (selon les modèles) d’envoyer un ticket de caisse dématérialisé, par e-mail ou par sms.
    • L’imprimante : elle est nécessaire si vous choisissez un Pinpad et que vous n’avez pas la possibilité d’envoyer vos tickets de caisse de manière dématérialisée. Elle est généralement petite et très compacte, filaire ou mobile, auquel cas elle sera reliée au Pinpad via les technologies Bluetooth ou infrarouge.
    • La caisse enregistreuse : Il s’agit ici de la solution la plus complète, qui comprend généralement un écran (tactile ou non), un scanner, un terminal et une imprimante. La caisse enregistreuse est plus adaptée aux commerces conséquents et/ou dont le panier moyen du client dépasse les 10 articles. Dans ce cas, on en trouve généralement plusieurs dans un même commerce, branchées en réseau. Cependant, un commerce plus petit peut également apprécier l’utilisation d’une caisse enregistreuse, notamment pour ses diverses fonctionnalités de gestion des stocks, création de fiches clients, etc.

    Comment se procurer un terminal de paiement ?

    Il y a deux façons de se procurer un terminal de paiement électronique : en l’achetant, ou en le louant. La solution la plus adaptée sera celle qui correspondra aux besoins de votre commerce, et à votre budget.

    Location ou achat de TPE ?

    Tout dépend de vos besoins en tant que commerçant. Si vous avez une faible utilisation du TPE, l’achat peut s’avérer plus rentable, même si les technologies de paiement par carte évoluent rapidement. Vous devrez dans ce cas penser à souscrire aux services d’un mainteneur monétique agréé, pour qu’il puisse s’occuper de l’installation et de la mise à jour de votre TPE.

    En revanche, si vous opérez un grand volume de transactions, la question de la location se pose. En effet, les nouvelles technologies (paiement sans contact, paiement via mobile, etc.) rendent très vite les TPE obsolètes. Opter pour la location vous permet de faire évoluer vos possibilités de paiements en temps réel, sans perdre d’argent. La location vous sera également plus rentable si vous en avez besoin de manière ponctuelle, comme pour une boutique éphémère, par exemple.

    La location vous permet de mettre facilement à jour vos lecteurs de carte bancaire lorsque de nouvelles normes de sécurité sont mises en place.

    TPE neuf ou d’occasion ?

    La question ne se pose pas tellement lorsque vous louez votre TPE. La plupart du temps, les sociétés de location de TPE ont un stock de lecteurs de carte. Bien qu’ils le renouvellent régulièrement pour pouvoir vous proposer les dernières évolutions en matière de technologie et de normes de sécurité, il y a de fortes chances pour que le terminal loué soit un terminal ayant déjà servi, donc d’occasion.

    Pour l’achat en revanche, vous pourriez avoir à réfléchir à cette question en fonction de votre budget, et préférer acheter un TPE neuf ou un TPE d’occasion. Lorsque vous optez pour l’occasion, veillez à bien faire attention aux points suivants :

    • vous assurer que le TPE ne soit pas déjà en location, ce qui implique qu’il soit lié au compte en banque de son propriétaire actuel et que vous ne pourrez pas le paramétrer pour le lier au vôtre. Pour plus de sûreté, préférez un achat d’occasion auprès d’une société spécialisée qui pourra gérer le paramétrage de votre terminal de paiement.
    • vous diriger vers des modèles récents, qui prennent en compte les dernières mises à jour en termes de normes de sécurité. Ces dernières rendent les fraudes aux TPE impossibles.

    Encore une fois, en cas d’achat et surtout lorsqu’il s’agit d’occasion, pensez à souscrire à un contrat de maintenance auprès d’un professionnel du TPE.

    Quel est le prix d’un terminal de paiement ?

    Tout dépend du type de TPE choisi, du mode d’acquisition et des éventuelles options que vous souhaitez rajouter. Vous l’aurez compris, le prix du terminal de paiement va varier en fonction de tous les critères cités plus haut dans ce guide.

    Pour vous faire une idée cependant, nous pouvons vous proposer une fourchette de prix, à titre indicatif :

    • Pour l’achat d’un TPE: comptez entre 100 et 700 euros selon si vous achetez neuf ou d’occasion, et si votre modèle est récent ou présente de nombreuses options (paiement via cartes internationales, sans contact, etc.).
    • Pour la location d’un TPE : comptez entre 15 et 80 euros par mois, selon le modèle et les options auxquelles vous souscrivez.

    Au prix de votre achat s’ajoute le montant de votre abonnement de maintenance monétique, qui va lui-même dépendre des offres de services dont vous pouvez bénéficier. Lorsque vous louez, la maintenance monétique est généralement comprise dans le tarif mensuel proposé.

    Où se procurer un terminal de paiement ?

    Afin d’éviter de tomber dans des pièges malhonnêtes, nous vous conseillons de toujours passer par des organismes agréés dans la vente/location de TPE, que vous optiez pour du neuf ou de l’occasion. Parmi ces organismes, on trouve :

    • Les banques: l’avantage de passer par une banque, et notamment par la banque chez laquelle vous avez votre compte professionnel, c’est qu’elle peut vous proposer une offre tout-en-un comprenant la tenue de votre compte ainsi que la location de votre TPE. Vous avez également de meilleures chances de pouvoir négocier la commission commerçants qui s’applique à chaque transaction.
    • Les sociétés de vente et location de TPE: il peut parfois être intéressant de s’adresser à des sociétés spécialisées dans la vente et la location de lecteurs de cartes bleues. En effet, ces dernières ont souvent des délais de livraison plus courts, et peuvent vous proposer des services de maintenance plus personnalisés.
Contactez-nous









Par quelle(s) solution(s) êtes-vous intéressé ? *

Êtes-vous un client du Crédit Agricole ? *

Vous pouvez préciser votre demande ici

*Champs obligatoires*
Les données personnelles collectées vous concernant sont traitées dans le respect de la loi Informatique et Libertés du 6 Janvier 1978 modifiée et des normes édictées par la CNIL. Voir les CGU pour plus de détails.

En application des dispositions du Code de la consommation, les consommateurs peuvent s'inscrire gratuitement sur le registre d'opposition au démarchage téléphonique sur www.bloctel.gouv.fr. Dans ce cas, nous ne pourrons pas les démarcher par téléphone sauf s'ils nous ont communiqué leur n° de téléphone afin d'être recontactés ou sauf s'ils sont titulaires auprès de nous d'un contrat en vigueur.