Quel avenir pour les espèces ?

L’argent liquide perd du terrain. Il disparaît des parcmètres et machines à café, tandis que les paiements sans contact et via smartphone, applications et autres bitcoins progressent inexorablement… Les nouveaux usages vont-ils nous délester des liquidités

La digitalisation des paiements a largement commencé et progresse fortement. Qui y a intérêt ? La disparition de la monnaie sous forme de pièces et de billets est-elle pour demain ?

Tous les acteurs de l’économie s’accordent à reconnaître des avantages au paiement digital : plus sûr et plus rapide pour les entreprises, pratique pour le gouvernement parce qu’il décourage la fraude fiscale et la corruption, source de revenus et de fidélisation pour la banques…

En croissance de 10% chaque année, les paiements digitaux sont également appréciés des particuliers pour leur praticité et tirés par le déplacement du commerce vers le e-commerce (+20%), indique le rapport mondial 2017 sur les paiements réalisé par le cabinet Capgemini. La France n’échappe pas à cette tendance mondiale. Autre nouveauté, le sans contact, qui représente désormais en France plus d’un paiement par carte bancaire sur dix, avec une limitation à 20€ qui vient d’être portée a 30€.

Quid de la protection des données ?

Une expérience utilisateur agréable, rapide, facile, sans risque d’erreur, pour un coût minime… La dématérialisation des paiements semble séduisante. Reste la question de ces milliers de données que l’on éparpille au fil de ses achats avec les paiements digitaux.

Bonne nouvelle : la protection des données privées est couverte aujourd’hui par les règlementations de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL), qui seront renforcées en 2018 avec l’application de la directive européenne GDPR (General Data Protection Regulation) : « Elles vont redonner au client la main sur les données le concernant, dans toutes les industries : stockage autorisé pour le seul usage défini par le client, droits de consultation et de suppression, déclaration des vols de données et pénalités aux entreprises contrevenantes… », explique Christophe Vergne, responsable des solutions de paiement chez Capgemini Financial Services.

Reste à éduquer le consommateur sur le bon usage de ces instruments et la gestion de ses données personnelles dont il est propriétaire et responsable !

Les espèces encore incontournables

Est-ce à dire que la monnaie sonnante et trébuchante va disparaître ? Pas d’inquiétude, ce n’est pas à l’ordre du jour, si l’on en croit Christophe Vergne : « le règlement en espèces répond à des besoins qu’aucun instrument ne peut encore remplacer : réseau d’acceptation très étendu avec une obligation légale des commerçants, taux d’adoption proche de 100%, simplicité, anonymat, gratuité au moins apparente, instrument d’épargne pour certains… il lui est prédit un usage encore long ! ». L’argent de poche a encore de beaux jours devant lui…

 

Auteur : Carol Galand

Contactez-nous









Par quelle(s) solution(s) êtes-vous intéressé ? *

Êtes-vous un client du Crédit Agricole ? *

Vous pouvez préciser votre demande ici

*Champs obligatoires*
Les données personnelles collectées vous concernant sont traitées dans le respect de la loi Informatique et Libertés du 6 Janvier 1978 modifiée et des normes édictées par la CNIL. Voir les CGU pour plus de détails.

En application des dispositions du Code de la consommation, les consommateurs peuvent s'inscrire gratuitement sur le registre d'opposition au démarchage téléphonique sur www.bloctel.gouv.fr. Dans ce cas, nous ne pourrons pas les démarcher par téléphone sauf s'ils nous ont communiqué leur n° de téléphone afin d'être recontactés ou sauf s'ils sont titulaires auprès de nous d'un contrat en vigueur.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.
X

Smart TPE

Contacter l’assistance


Vous pouvez les contacter du lundi au samedi de 8h00 à 20h00 (horaires France métropolitaine) :

09 69 39 98 66

(numéro Cristal, appel non surtaxé depuis un poste fixe en France métropolitaine)

Ou par mail, à l’adresse suivante :
smart-tpe-ca@avem-groupe.com

X

E-commerce

Contacter l’assistance


Vous pouvez les contacter du lundi au samedi de 8h00 à 20h00 (horaires France métropolitaine) :

09 69 39 98 66

(numéro Cristal, appel non surtaxé depuis un poste fixe en France métropolitaine)

Ou par mail, à l’adresse suivante :
smart-tpe-ca@avem-groupe.com

X

E-transactions

Contacter l’assistance


Vous pouvez les contacter du lundi au vendredi de 9h00 à 18h30 (horaires France métropolitaine) :

0 810 812 810

Prix d’un appel local non surtaxé depuis un poste fixe

Ou par mail, à l’adresse suivante :
support@e-transactions.fr