Paiement sans contact : pourquoi attendre plus longtemps ?

Lentement mais sûrement, le paiement sans contact, pour les règlements de moins de 30 euros (c’était 20 euros avant le 1er octobre 2017) s’est imposé dans de très nombreux commerces. Plus d’un milliard de transactions ont déjà été effectuées de cette façon ! Le client pose sa carte ou son téléphone mobile « compatible NFC » sur le terminal de paiement, et, sans qu’il ait à composer son code, le montant est validé et payé. Un ticket est édité et le client peut repartir !

De nombreux avantages

Ce nouveau mode de paiement ne présente pratiquement que des avantages.

– Le gain de temps tout d’abord : des études ont montré que les paiements sans contact étaient de 30 à 50% plus rapides que les paiements en espèces. Cela a pour effet de réduire les files d’attente, avec à la clé une amélioration de la satisfaction client.

– En réduisant les manipulations d’argent liquide, le paiement sans contact réduit également les erreurs d’encaissement ainsi que les risques de vols et d’agressions. Il permet enfin aux commerçants d’optimiser leur trésorerie et de simplifier la gestion de leur caisse.

Des démarches simples à effectuer

Si vous souhaitez vous aussi pouvoir bénéficier des avantages du paiement sans contact, vous devrez préalablement vous assurer de la compatibilité de vos équipements, et au besoin en acquérir de nouveaux. Vous devrez par ailleurs souscrire auprès de votre banque un contrat monétique incluant les encaissements sans contact.

Bon à savoir

Les entreprises assujetties à la TVA auront une autre raison en 2018 de s’intéresser à leurs terminaux de paiement et logiciels de caisse. Depuis le 1er janvier, obligation leur est faite de disposer de logiciels répondant à des normes de conservation et d’archivage empêchant toute dissimulation des recettes. A défaut de pouvoir produire une attestation remise par le fabricant de la machine ou l’éditeur du logiciel, ou un certificat de conformité, elles encourront une amende de 7 500 euros. Pour en savoir plus, lisez cet article sur le Blog Pros du Crédit Agricole

Contactez-nous









Par quelle(s) solution(s) êtes-vous intéressé ? *

Êtes-vous un client du Crédit Agricole ? *

Vous pouvez préciser votre demande ici

*Champs obligatoires*
Les données personnelles collectées vous concernant sont traitées dans le respect de la loi Informatique et Libertés du 6 Janvier 1978 modifiée et des normes édictées par la CNIL. Voir les CGU pour plus de détails.

En application des dispositions du Code de la consommation, les consommateurs peuvent s'inscrire gratuitement sur le registre d'opposition au démarchage téléphonique sur www.bloctel.gouv.fr. Dans ce cas, nous ne pourrons pas les démarcher par téléphone sauf s'ils nous ont communiqué leur n° de téléphone afin d'être recontactés ou sauf s'ils sont titulaires auprès de nous d'un contrat en vigueur.

X

Smart TPE

Contacter l’assistance


Vous pouvez les contacter du lundi au samedi de 8h00 à 20h00 (horaires France métropolitaine) :

09 69 39 98 66

(numéro Cristal, appel non surtaxé depuis un poste fixe en France métropolitaine)

Ou par mail, à l’adresse suivante :
smart-tpe-ca@avem-groupe.com

X

E-commerce

Contacter l’assistance


Vous pouvez les contacter du lundi au samedi de 8h00 à 20h00 (horaires France métropolitaine) :

09 69 39 98 66

(numéro Cristal, appel non surtaxé depuis un poste fixe en France métropolitaine)

Ou par mail, à l’adresse suivante :
smart-tpe-ca@avem-groupe.com

X

E-transactions

Contacter l’assistance


Vous pouvez les contacter du lundi au vendredi de 9h00 à 18h30 (horaires France métropolitaine) :

0 810 812 810

Prix d’un appel local non surtaxé depuis un poste fixe

Ou par mail, à l’adresse suivante :
support@e-transactions.fr